Le théâtre…

Le théâtre à l’italienne de Vals les Bains construit entre 1926 et 1928, fut édifié sur le modèle du théâtre des Célestins de Lyon. Il est au coeur du complexe culturel et de loisirs de la ville.

Il est déjà lors de sa création un véritable poumon pour la ville. Les plus grands comédiens du siècle dernier y ont été accueillis. Même si son histoire est intimement liée à celle du casino et de la vie thermale de la cité, avec les aléas dus à l’histoire économique, aux guerres… le théâtre propose depuis près d’un siècle une programmation toujours riche en diversité.

Un peu d’histoire…

théâtre de Vals les Bains
Le Grand Casino construit entre 1884 et 1886, dans le style Louis XIII, ne possédait à l’origine que deux ailes situées de part et d’autre du hall d’entrée. La salle de spectacle, de style mauresque, était installée dans l’aile ouest.
En 1925, pour améliorer et développer le rayonnement culturel de la station, les dirigeants des sources minérales se constituèrent en Société Immobilière et décidèrent de moderniser l’existant. Ils firent bâtir une troisième aile pour abriter un théâtre à l’italienne, inspiré de celui des Célestins de Lyon.
Depuis son achèvement en 1928, le théâtre a conservé son architecture moderniste des années 1920 et n’a presque jamais cessé de proposer des spectacles de grande qualité et de nombreuses séances de cinéma. Les précieuses archives de 80 ans d’activités disparaissent dans un incendie qui détruit, en 1979, une partie du bâtiment du Casino. La reconstruction débutera en 1982 pour s’achever en 1985.
Ces travaux sont mis à profit pour créer, au premier étage, les deux salles de cinéma, remplacer les fauteuils…
Le théâtre connaîtra des améliorations techniques jusqu’à la naissance, au début des années 2000, d’un projet de rénovation de grande envergure démarré en septembre 2009 pour s’achever en juin 2011…

Il a une capacité d’accueil de 550 places.
Son architecture dite  » à l’italienne » est remarquable. Le principe de ce type de théâtre est apparu en Italie au début du XVIIème siècle. Dans la structure « à l’italienne », la salle et la scène se répondent, séparées par le rideau d’avant-scène et le cadre de scène.
A l’origine, la salle était composée d’un parterre et de baignoires (sortes de loges séparées les unes des autres par une cloison basse), qui ont aujourd’hui disparu. Il y a également un balcon disposé sur trois côtés de la salle, formant un fer à cheval.
De l’autre côté du rideau, se trouve la cage de scène, le plateau et la machinerie qui doit rester invisible du public.

La rénovation du théâtre, un projet architectural d’envergure…

Théâtre de Vals les Bains
Une remise aux normes complète de sécurité et d’accessibilité devenant indispensable, la municipalité a saisi cette opportunité pour lancer un projet d’une toute autre envergure, réorganisant complètement le fonctionnement de ce lieu de spectacle, unique dans la région.

Réaménagement de la cage de scène, de la salle, des bureaux et des loges
Le nouveau plancher scénique, d’une surface de 240 m² fut baissé, pour une meilleure visibilité de tous les spectateurs. La pente du parterre a été supprimée afin de retrouver le niveau du hall d’entrée et une estrade en bois construite pour améliorer le confort visuel. Le parquet de la scène a été refait, posé sur une dalle en béton.
La protection du site au risque d’incendie fut centrale dans la réflexion du projet de rénovation. Une tour incendie fut érigée dans la cage de scène, et de nouveaux accès pompiers créés.
Techniquement, un grill fut aménagé sur trois niveaux de passerelles, et les perches mises aux normes et motorisées. La distribution des différentes liaisons data, Ethernet, vidéo, intercom dans divers points stratégiques du théâtre a été repensée, et une régie installée au parterre.
Les peintures et fresques murales ont été repeintes, les 550 fauteuils changés.
Le confort acoustique a été amélioré en privilégiant l’isolement vis-à-vis des parkings extérieurs. Côté audio et lumières, tout le théâtre est pourvu d’équipements performants permettant l’accueil de toutes sortes de spectacles.
Le système de chauffage et de ventilation a été remplacé.
Un nouvel accès au balcon a été ouvert pour une meilleure circulation du public.

Prise en compte de l’accessibilité et du handicap
Un ascenseur dessert maintenant les loges, scène et sous-sol. Les accès ont été repensés et des places sont spécialement dédiées aux personnes à mobilité réduite. Un amplificateur de boucle d’induction permet aux personnes mal entendantes de recevoir le son du spectacle dans leur appareil auditif.

Approche environnementale
Le projet a été appréhendé dans une démarche initiale de qualité environnementale des bâtiments, en privilégiant la maîtrise des consommations énergétiques. Ainsi, le remplacement des menuiseries et la réalisation de compléments d’isolation ont contribué à une réduction des dépenses. Celle-ci est optimisée par la prise en compte de la durabilité des équipements et l’amélioration de la ventilation.

L’ouverture de la scène est de 8m de large sur 5,20 m de haut au cadre et 11m de profondeur.
Equipé en son et lumière, il offre de larges possibilités d’accueil de spectacles : théâtre, danse, cirque, musique…