Naïma Carbonare

Du 12 Février au 4 Mars
Exposition « La Nature en partage »

Ses tableaux sont la combinaison d’influences diverses.
La première vient de sa jeunesse passée en Afrique où l’art originel est sacralisé, notamment dans sa relation avec la nature. Coquillages, écorces, bois et autres éléments sont dans les créations.
La dernière est la physique quantique, plus spécialement ces ondes invisibles qui relient toutes choses entre elles. L’utilisation de la matière peinture évoque les mouvements de l’insaisissable: le vent, l’eau, la brume, le feu… La nécessité d’équilibrer le tableau avec du concret est matérialisée par la présence de pierres, et toutes matières pérennes dans le temps, même les mousses immortelles que l’on peut arroser -ou pas- !
Elle aime en particulier l’écorce de bouleau : ses mystérieuses lenticelles l’interrogent comme une écriture à découvrir, les pierres pour leur permanence, les sables pour l’infini, les mousses pour la vie qui en émane…
Elle aime combiner maîtrise et lâcher-prise, en se laissant surprendre par les métamorphoses des matières sur lesquelles elle travaille.
En ‘coproduisant’ avec ces matières premières issues du monde végétal, animal et minéral, elle cherche, avec la lumière, à rendre visible le lien qui unit les différents éléments de la Vie.
Si les matières et les couleurs changent, la quête de la lumière reste, elle, immuable.
Elle donne au tableau sa profondeur où l’horizon des possibles reste ouvert…

entrée libre
Du lundi au vendredi de 8h30 – 12h & 13h30 – 17h30