Patrick DUCRE

Du 14 au 24 octobre

Exposition

Vitraux et autres objets de lumières
« décalage à la jointure des mondes »

A Arles, j’ai rencontré Rosa May, une maître vitrailliste à Beaucaire, spécialisée dans la restauration des vitraux anciens. J’ai donc retrouvé ma première passion les vitraux (passion qui datait de mes études au séminaire) et j’ai travaillé avec ce maître plus de deux années. Je me suis progressivement émancipé du travail classique de restauration des vitraux en abordant le travail de « Tiffany » et la création de lampes puis « d’autres objets de lumières » sont venus.

Je m’oriente aujourd’hui complétement vers l’art contemporain, comme un peintre, en jouant toujours avec les techniques traditionnelles du vitrail ou du « Tiffany »mais pour servir des œuvres très actuelles. Mes techniques s’axent maintenant autour de trois méthodes, le vitrail traditionnel, les collages de verre, et l’utilisation d’éléments photographiques, négatifs sur plaques de verre et tirages sur films.

Après douze années de différents travaux, je reste comme un novice, à attendre d’être toujours surpris de ce que je pourrais encore faire de nouveau. Mes recherches d’aujourd’hui ont pour titre générique : « décalages à la jointure des mondes ». J’emprunte cette phrase à Murakami, un auteur japonais. Quand j’ai lu ces mots, j’ai reconnu immédiatement ce que je cherchais à montrer dans mes travaux. Cette limite où irréalités et réalités se rejoignent. Il y a des traits de lumières qui fusent,  qui s’échappent de ces failles et qui viennent souligner les courbures du réel, des éléments de corps ou de nature. Ces lumières et ces couleurs  sont là pour se raconter des histoires, retrouver des moments d’émotions.

Entrée libre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30

Samedi – dimanche de 14h30 à 19h en présence de l’artiste.