CLAUDIA LOUDUN BENGLER

Exposition encre sur papier Du 5 au 25 Septembre

Exposition

Sa principale source d’inspiration est la Nature, dans ce qu’elle a de plus grand : l’immensité pour l’espace, l’échelle géologique pour le temps. La Nature, ici et ailleurs, en Asie particulièrement. Pour l’approcher et s’en nourrir, un unique moyen, le contact, au plus près.
La marche bien sûr, au rythme lent des pas, mais aussi le vol libre. Cette pratique lui permis d’appréhender la nature dans toutes ses dimensions, de jouer avec le vent, de toucher les nuages, de dompter le vide.

Les autres éléments qui la guident sont plus intellectuels : la littérature et la poésie, et en toile de fond, sa formation universitaire de géographe : « Je sais lire un paysage, je devine son histoire, j’imagine son avenir. » Le reste vient de l’intérieur. La méditation et le rêve vont lui permettre de laisser aller le pinceau sur le papier, de guider l’encre dans l’eau. Émotions et impressions vécues s’exprimeront alors de façon spontanée par le geste.

Question technique, cinq acteurs entrent en scène : le papier, l’encre, l’eau, le pinceau et moi. C’est grâce à nous cinq que se forme l’œuvre, de façon un peu magique, souvent imprévisible. Peu ou pas de retour en arrière possible, si l’un de nous ne joue pas son rôle au bon moment, il faut recommencer. L’éponge passe, à droite le pinceau encré la suit, à gauche le pinceau rempli d’eau fait circuler l’encre. Là, le temps n’existe plus, comme un « blanc » dans la conscience. L’œuvre se construit, s’organise, se structure, et le vide prend sa place. Temps d’attente, pour que le degré du papier soit celui qui permettra l’effet désiré. Emballement de l’action quand l’eau prend le dessus…puis soudain, l’impérieuse nécessité d’habiter le paysage, de l’humaniser. Les cimes peuvent être escarpées, les gouffres extraordinaires, les précipices vertigineux, les falaises menaçantes, ce ne sont pas des lieux réservés aux dieux. L’homme y a toujours sa place. Bien qu’il soit seul, il existe un passage, une issue pour lui.

Entrée libre
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30
Samedi – dimanche de 11h à 19h en présence de l’artiste.